Wednesday, November 29, 2017

Koullouna, plus qu’une belle initiative, un beau rayon de soleil en hiver

Pin ThisEmail This

Ces dernières semaines ont été difficiles. On a craint le pire. Et le pire est passé. Pour l’instant. Mais les nuages sont toujours là. Sombres, inquiétants, porteurs d’orages. Soudain, parmi toute cette grisaille, un rayon de soleil. Ce rayon de soleil c’est "Koullouna". "Koullouna" c’est le premier mot de notre hymne national, mais c’est aussi une initiative formidable. Je l’ai découvert quand une lectrice, Marielle Khayat, m’a contacté pour m’en parler. J’ai tout de suite été enthousiasmé.

Marielle vit à Paris, après être passée par la Chine et les Etats-Unis. Comme la plupart d’entre nous, elle aime le Liban, passionnément. Et comme tous ceux et toutes celles qui sont loin, le pays lui manque. Alors elle a eu une idée. Une idée toute simple : une petite boite qui contient les petits trésors du Liban et qui arriverait chez vous où que vous soyez. Mais ce n’est pas uniquement de la nostalgie in a box, c’est aussi un moyen original d’aider des initiatives locales, des petites entreprises qui tentent de survivre et d’avoir un impact positif sur le pays.

Je lui ai demandé d’en parler elle-même, avec ses propres mots. Ce qu’elle a dit, ce qu’elle a écrit, m’a profondément touché. Je m’éclipse donc et lui laisse la parole. Peut-être que, comme moi, sous serez séduit.

"Je suis de ceux qui ont véritablement grandi au Liban. L’autocar, le snoubar, Téta et Jeddo, le 7erech, les hommayda, l’odeur du jasmin en été et celle du castana en hiver. Je suis aussi de ceux qui sont partis. Avec la soif de découverte, d’aventure. Avec l’envie de s’éloigner. Mais je suis surtout de ceux dont les racines sont restées bien ancrées.

De ceux qui chantent Majida à gorge déployée dans un appart’ parisien. De ceux qui puisent leur inspiration dans ce chaos ensoleillé. De ceux qui s’acharnent à ne pas perdre leur "petit accent". De ceux dont la vraie langue est l’affection, la déraison, la passion, la contradiction et la ferveur pour ce petit bout de pays qui ne cesse de nous bouleverser. Parce qu’on a beau le critiquer et lui en vouloir, on est tous d’accord pour dire que c’est un pays qui en vaut la peine.

Donc de loin, j’observe. Derrière mon écran, je découvre les histoires de tous ceux et celles qui, sur place, refusent de rester immobiles… L’artisan, l’entrepreneur social, l’étudiante, le blogueur, l’agriculteur, l’association, l’artiste.Et je suis leur fan numéro un. Mais comment faire pour leur dire combien on les admire, combien ils sont notre espoir, combien on a besoin d’eux?

C’est comme ça que Koullouna est né! Koullouna c’est un projet qui apporte un bout de pays aux amoureux du Liban, où qu’ils soient dans le monde, et qui leur permet de contribuer, de loin, à son développement.





Chaque mois, une box, un colis, sera envoyée à votre porte où que vous soyez dans le monde. Dans cette box, vous trouverez 4 à 5 produits locaux dans un thème Libanais différent tous les mois (c'est une surprise à découvrir à la réception de la box) : un livre, un savon, une confiture, un objet décoratif, etc. avec un livret racontant l'histoire de ces produits "made in Lebanon" et du thème en question.

Dans chaque box, vous découvrirez une initiative locale ayant un impact positif au Liban. Une partie de votre abonnement mensuel lui sera reversée : un moyen de contribuer au développement du pays à distance!"

Le Liban mérite bien un rayon de soleil, vous ne trouvez pas?


© Claude El Khal, 2017

No comments: